DSC_0460.jpg DSC_0001.jpg DSC_0298.jpg

 i need more coffee

Atteint depuis mon plus jeune âge d'hippopotomonstrosesquippedaliophobie (cultivez vous ça ne fera pas de mal) j'ai décidé de faire un blog sur ma maladie (be feeeaar..).
Blague à part c'est un blog totalement axé génie logiciel que vous trouverez ici. Du PHP, du J2EE, et évidement toutes les technologies qui leur sont liées.

Have fun !

DSM 5.0 à Paris

19 novembre 2013Posté par : Kevin Danezis dans Edito

Allez on refresh cet édito sur une note d'humeur dédiée à Synology. Au programme, une description des limitations rencontrées par mon 212J ces dernières semaines ainsi qu'une présentation du salon à venir en Janvier prochain ou sera exposé pour la première fois DMS 5.0

Au delà des limites ?

C'était suite à un article paru sur Korben à propos d'owncloud que j'ai installé ce personnal cloud sur mon NAS 212J. Ce système a bien duré quelques mois jusqu'à la semaine dernière ou j'ai vraiment sollicité mon cloud afin de synchroniser des dossiers de différents PC, et là c'est le drame.

La moindre requête sur l'interface web d'owncloud prend des plombes, allant même au timeout alors que dans le même temps rien ne tourne sur le NAS qui scotch à 95% de CPU et autant en mémoire, les services HTTP prenant la quasi totalité des ressources. Je le redémarre : même combat et je me résigne à admettre que mon cher NAS n'est pas de taille pour supporter l'installation d'owncloud.

Avez vous rencontré ce même problème ? et surtout comment avez vous contourné ces limites ?

J'ai choisit de retirer complètement owncloud de mon NAS et d'installer une version Debian sur mon serveur dédié chez FirstHeberg. L'installation très bien documentée d'owncloud permet un démarrage dans les minutes et je ne subit plus aucun ralentissement sur l'interface.

Alors que faut il en comprendre ? que owncloud est trop gourmand ou pas assez optimisé pour le faible NAS que je possède ? ça me parait un peu délirant qu'une telle application mette à plat un serveur aussi faible soit il mais je n'ai pas le recul nécessaire pour juger ce point. Toujours est il que pour la première fois je ressort frustré de ne pouvoir faire tout, tout seul. avec ce petit bijou.

Qu'à cela ne tienne, c'est une très bonne justification pour passer au niveau supérieur avec un NAS DS414 pour Noël n'est ce pas ?

DSM 5.0

Tous les utilisateurs de Synology vous diront que son point fort (parmi d'autre) est sans aucun doute son interface d'administration : DSM que vous pouvez tester sur une démo

Disponible depuis fin aout 2013 pour les NAS 210J minimum (les versions antérieures pouvant profiter de DSM4.2 ou moins),  DSM fait vraiment la part belle à l'expérience utilisateur et ridiculise la plupart de ses concurrents avec de nombreuses options, packages et modules additionnels possible.

Synology, ne s'arrêtant pas en si bon chemin, a annoncé le 6 novembre dernier la tenue d'un Salon de présentation pour la toute première bêta de DSM 5.0. Et bonus track : le salon est gratuit, ouvert sur inscription et se déroulera à Paris le 14 Janvier prochain. 

Je me suis inscrit espérant pouvoir y participer. Si tel est le cas je me ferai un plaisir de vous rapporter ce que cette nouvelle version majeure aura à proposer.

comments powered by Disqus